Uncategorized

Le Père Noël est un sans abri…

Comme beaucoup d’enfants, petite, moi aussi, j’ai entendu parler du Père Noël, mes souliers au pied du sapin n’étaient pas toujours remplis mais j’avais un toit, du feu et à manger. Á l’école républicaine, on apprenait les paroles de « la chanson pour l’auvergnat » de Brassens

comme l’évangile de la fraternité. Aujourd’hui, en 2009, le Père Noël ressurgit comme une réminiscence et je finis par me demander si je ne vais pas le trouver en sortant de chez moi sous les traits d’un sans abri et entonner avec lui « toi l’auvergnat qui sans façon… » et marauder avec les enfants du canal : http://lesenfantsducanal.fr/ ou d’autres associations caritatives avant de faire l’enfoiré aux restos du cœur : http://www.restosducoeur.org/content/pr%C3%A9sentation. Finalement, je vieillis mais rien ne change et je demeure avec mes rêves d’enfant qui font de Noël un jour de fête pour tout le monde !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s