Uncategorized

Les médias sociaux à l’assaut des murailles de Chine et d’ailleurs

Á propos de « différence culturelle dans l’utilisation des médias sociaux » (http://www.ohlavache.ca/la-difference-culturelle-dans-l%E2%80%99utilisation-des-medias-sociaux/), « le constat ici est triple :

  1. Ne faisons pas de l’ethnocentrisme ou de l’occidentalisme primaire. Facebook, Twitter et Linked In nous mettent en contact avec un nombre important de personnes mais pas forcément avec tout le monde et cela même si nous publions en anglais ;
  2. Ne croyons pas non plus que toutes les différences et les barrières sont levées entre les peuples. La culture et les particularismes culturels sont toujours présents et très forts. Nous sommes encore un monde post tour de Babel ;
  3. Tout dépendamment de nos cibles, de leur culture, de leur origine ethnique, nous devons choisir, explorer et exploiter des plateformes de médias sociaux différents. Tout comme le packaging de tel ou tel produit international ou sa campagne de publicité, il faut s’adapter à l’espace culturel qu’on cherche à investir. »

«Le gouvernement chinois a décidé d’interdire l’accès à youtube, et d’autres médias sociaux tels twitter, flickr, et Bing.

Cette censure a eu lieu suite à la mise en circulation d’images de manifestations sanglantes à Lhassa, la capitale du Tibet. Puis des vidéos montrant des troupes chinoises battant des manifestants tibétains, détériorant des temples tibétains, auraient fait leur apparition sur youtube, manifestement mises en ligne par un groupe de tibétains en exil. » (http://lauremediassociaux.blogspot.com/2009/10/la-chine-bloque-les-medias-sociaux.html)

Au fond un média social, c’est des personnes qui ont des conversations en ligne (sur internet), donc ce n’est pas tant le volume des flux conversationnels qui peut déranger que leur contenu. D’ailleurs, « Selon l’institut d’études TNS, deux tiers des internautes chinois ont ainsi contribué à un service Web 2.0, qu’il s’agisse d’un blog, d’une plate-forme de partage vidéo ou d’un réseau social. Une autoroute d’opportunités pour les opérations de marketing viral sur un marché de la publicité en ligne qui a bondi de 47 % en 2007, à 1,65 milliard de dollars. » (http://www.lefigaro.fr/medias/2008/07/30/04002-20080730ARTFIG00015-les-chinois-champions-des-nouveaux-usages-du-web-.php)

N’est-il pas vrai que « l’effet naturel du commerce est de porter à la paix » (Montesquieu, De l’esprit des lois, 1758) ?

Une note d’optimisme occidental contre le syndrome du mandarin qui peut aussi marquer l’orientalisme rétrograde de certains penseurs experts sous nos cieux numériques, est que par exemple, Twitter et les messages textes peuvent ébranler un système de contrôle de l’information. Une explication nous est donnée ici : http://www.ted.com/talks/lang/fre_fr/clay_shirky_how_cellphones_twitter_facebook_can_make_history.html

Le volontarisme de l’Occident démocratique est aussi de proclamer inlassablement que : «La volonté trouve, la liberté choisit. Trouver et choisir, c’est penser.   [Victor Hugo] – Extrait de Océan prose.

AMC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s