Uncategorized

La caricature mais pas l’injure…

Parler de caricature c’est renvoyer à « un genre littéraire de dessin humoristique qui charge certains traits de caractère souvent drôles, ridicules ou déplaisants dans la représentation d’un sujet.  Autrefois, à l’époque de Léonardo Da Vinci, on appelait les caricatures « grotesques. » Les caricatures, notamment dans la presse écrite sont à visée sociale, politique, toujours critique. »

Parler de satire au sens moderne et courant du terme, c’est, selon le petit Robert, se rapporter à un : « Écrit, discours qui s’attaque à quelque chose, à quelqu’un, en s’en moquant ».

Parmi les divers « procédés » utilisés par la satire, on peut citer :

Mais la satire en  politique utilise souvent la caricature et le verbe humoristique pour caricaturer les personnages publics.

Ainsi Nicolas Sarkozy, Chef de l’État français qui  fascine les médias tout autant qu’il les manipule au sens étymologique du verbe c’est-à-dire qui procède en quelque sorte à un « exercice de prestidigitation qui repose sur l’adresse manuelle et la dextérité du mouvement, et qui permet par exemple de donner l’illusion aux spectateurs de faire disparaître et réapparaître divers objets » au point d’être caricaturé en vizir Iznogoud de l’arrivisme en politique dans toute l’histoire de la Vème République.

Tout cela fait dire que  « Le petit Nicolas Sarkozy a compris l’importance de tenir les médias pour faire passer les messages voulus le moment venu ».

Ah mais attention à ne pas railler le Président sur sa taille car  « Les tribunaux considèrent que faire référence à des caractéristiques physiques peut être injurieux. Votre réflexe de prudence n’est pas dénué de fondement, surtout considérant que l’actuel Président n’hésite pas à engager des poursuites, pour outrage ou atteinte à la vie privée. »

Alors parler à son sujet d’un homme de petite taille oui par rapport à un basketteur toutes choses étant égales par ailleurs,  mais dire de lui qu’il est un « nain » ou un « nabot », non là on ne caricature plus,  on injurie !! on porte outrage à la personne du Chef de l’État !! C’est pourquoi il faut censurer ce genre de propos dans les commentaires à l’instar de Rue89.

La nouvelle France, Patrie des Droits de l’Homme s’est convertie à la « Realpolitik » et ménage ses nouveaux « amis ».

Et en matière de satire et de caricature, l’analogie canine vaut le détour pour une rencontre juteuse en affaires entre « Le Caniche et Le Pékinois ».

Alors les Droits de l’hommisme Out ! Business First !

Allez suspendons ce florilège de citations consacrées à Nicolas Sarkozy pour en revenir au titre de ce billet « La caricature mais pas l’injure » où la frontière est finalement ténue entre les deux et mérite un peu d’introspection de la part de celui qui fait l’objet de tant d’attentions sarcastiques. Dans l’immédiat, mieux vaut « En rire de peur d’être obligée d’en pleurer » dixit l’Homme à la tête de chou qui ne manquait pas de sens de l’autodérision.


Et ce d’autant plus que la « guerre des monnaies fait rage » :

En plus, Robin des Bois semble avoir changé …

 

Entre « Vérités et Mensonges » :

 

Allez à  Ciao bonsoir

Anne-Marie Champoussin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s