Uncategorized

Halloween Contest : Occupy Democracy

Occupy Democracy

La vraie leçon donnée par le succès du Parti Ennahda aux élections libres tunisiennes est qu’il exprime la voix profonde et non médiatisée d’une grande partie de la population tunisienne livrée à la misère, en mal d’éducation et d’avenir. Cette Tunisie s’est reconnue dans le discours identitaire du parti islamiste. Certes, 60 % des tunisiens ont une autre vision. Mais justement dans un contexte où le parti Ennahda «a fait de la propagande en multipliant les discours et les tracts [et où] par ailleurs, la campagne s’est réduite à un système binaire : pour ou contre l’islam ? », qui peut s’étonner d’un tel résultat ?

L’urgence est désormais «d’expliquer aux Tunisiens que laïque ne signifie pas islamophobe. On peut créer un état de liberté détaché de la religion, tout en restant proche de sa foi, à condition qu’elle reste dans la sphère personnelle».

L’enjeu d’une Tunisie libre et démocratique est là et c’est aux Tunisiens d’en décider. La Tunisie qui a ouvert les portes au « Printemps des Révolutions arabes » va-t-elle les refermer sur un « hiver islamiste » ? Si le peuple tunisien a froid, il n’aura qu’à refermer les portes dont il a seul les clefs. En tout cas, il ne peut y avoir de «charabia»  ni aucun autre procès d’intention fait aux démocraties occidentales que de vouloir veiller stricto sensu au respect universel des Droits de l’Homme et du Citoyen au fondement du concept de laïcité à laquelle la France est particulièrement attachée.

Laïcité 2.0

En effet, de l’autre côté de la Méditerranée, l’indignation gagne aussi les démocraties occidentales dont les classes moyennes se paupérisent et jettent dans la rue le flot des miséreux de tous âges et parmi les plus concernés les seniors qui sont les grands exclus et les plus désespérés par un avenir sans emploi et donc sans retraite assurée, en proie à des difficultés de se soigner et de se loger faute tout simplement de pouvoir payer. Pourtant on vit pourtant plus longtemps donc on doit travailler plus longtemps… ?

Cette indignation semble désordonnée politiquement car elle témoigne d’un ras-le-bol citoyen spontané, plus éthique qu’idéologique, ceux qui sont 99% à dénoncer un système capitaliste financier, dévoyé, inhumain, coupable d’un crime social planifié au profit d’1% de nantis qui vampirisent tous les profits.

L’Internet et les réseaux sociaux viennent perturber le «mainstream»  de l’analyse traditionnelle par les partis politiques. En particulier, «les “hacktivistes” mènent une réflexion sur les forums avant de cibler leurs actions et d’engorger un site ou de perturber les communications d’une multinationale ou d’un ministère.»

Ces deux formes de contestation sont ainsi interdépendantes, elles augurent d’une aspiration à un renouveau démocratique. L’esprit des Lumières 2.0 doit pouvoir garantir la libre-expression au sein d’un espace public 2.0 libre et participatif. C’est la condition sine qua non pour assurer « la continuation conséquente de la légalisation démocratique » que ce soit à l’échelle nationale pour la France ou européenne.

Alors que l’Allemagne semble guider l’inspiration politique d’autres chefs d’Etat européens en matière économique, il est opportun de se référer à Jürgen Habermas qui recommande à l’Union de « garantir ce que la Loi fondamentale de la République fédérale allemande appelle (art. 106, alinéa 2) : « l’homogénéité des conditions de vie ». Cette « homogénéité » ne se rapporte qu’à une estimation des situations de vie sociale qui soit acceptable du point de vue de la justice de répartition, non pas à un nivellement des différences culturelles. Or, une intégration politique appuyée sur le bien-être social est nécessaire pour que la pluralité nationale et la richesse culturelle du biotope de la « vieille Europe » puissent être protégées du nivellement au sein d’une globalisation à progression tendue.»

Partout dans le monde, la clameur des «indignés» enfle du silence forcé.

Anne-Marie Champoussin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s