Uncategorized

L’Argent, la nouvelle idôle

pouvoir-de-largent

Contre le culte tyrannique de l’argent, le nouveau chef de l’Eglise catholique a appelé les États à reprendre le contrôle de leur économie et à protéger les plus faibles. Le pape François a ainsi dénoncé les pathologies avec leurs conséquences psychiques qui augmentent avec la précarité croissante.

Le rappel à l’ordre éthique est fort quand le pape souligne que « l’argent doit servir, il ne doit pas gouverner ». Le souverain pontife dénonce le nouveau culte du veau d’or « dans le fétichisme de l’argent, et dans la dictature de l’économie sans visage, ni but vraiment humain ».

Dès lors la mission première de l’Eglise catholique et de sa communauté de plus d’un milliard de fidèles est de défendre les pauvres et faire elle-même preuve de plus d’austérité selon le souhait de son chef.

La puissance des marchés financiers est interprétée par le Pape comme « le refus de l’éthique, le refus de Dieu. Tout comme la solidarité, l’éthique dérange ! Elle est considérée comme contre-productive, comme trop humaine, car elle relativise l’argent et le pouvoir, comme une menace, car elle refuse la manipulation et l’assujettissement de la personne ». Dans bien des cas, les gens sont jugés à l’aune de leur capacité à consommer, a-t-il estimé. « L’être humain est considéré aujourd’hui comme étant lui-même un bien de consommation qu’on peut utiliser, puis jeter ».

Mais on peut relever à bon escient que ce sont les gouvernements qui ont voté des lois et édicté des règles qui ont fait triomphé le libéralisme économique et financier.

Le discours offensif du Pape est résumé dans la citation de saint Jean Chrysostome : « Ne pas faire participer les pauvres à ses propres biens, c’est les voler et leur enlever la vie. Ce ne sont pas nos biens que nous détenons, mais les leurs » (Homélie sur Lazare, 1,6 : PG 48, 992D).

Voilà la messe est dite, il reste à œuvrer concrètement pour la justice sociale et redonner un visage à l’économie.

AMC

Sources :

Le pape François dénonce la « dictature de l’économie sans visage », FRÉDÉRIC MOUNIER, à Rome, 16/5/2013, http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-Francois-denonce-a-la-dictature-de-l-economie-sans-visage-2013-05-16-960748

La charge du pape François contre la « tyrannie » des marchés, 16/5/2013, http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202768035102-la-charge-du-pape-francois-contre-la-tyrannie-des-marches-567147.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s